L’ONF et la FNB signent une charte pour la ressource

 12/03/2019

  Actualités

L’ONF et la FNB signent une charte pour la ressource

L’ONF et l’Union régionale Occitanie de la FNB s’engagent ensemble pour une meilleure valorisation de la ressource forestière de la région, à travers une charte qui a été signée le 27 février, à Tarbes (65).

Si les différentes ventes de l’ONF ont permis de commercialiser 992.302 m³ de bois en Occitanie sur l’année 2018, il reste près de 325.000 m3 disponibles qui demeurent invendus sur ces dernières années (et plus précisément 140.000 m3 en forêt domaniale et 185.000 m3 en forêts des collectivités). Il s’agit d’une ressource à mieux mobiliser, au profit partagé de la sylviculture, des propriétaires et de tous les acteurs de la filière bois régionale.
Ainsi, l’ONF et l’Union régionale Occitanie de la FNB s’engagent à rechercher ensemble des solutions pour mobiliser ces bois invendus. Il s’agit notamment de lever les freins qui peuvent empêcher la conclusion d’une vente, qu’il s’agisse de prix, de délais, ou encore d’infrastructures insuffisantes. Cette charte, débattue avec l’ensemble des partenaires de la FNB et de l’ONF, devrait aider les entreprises locales de transformation à s’approvisionner plus facilement en matière première locale et permettre ainsi de dynamiser la filière bois de la région.
Les coupes invendues de l’année 2018 et des années antérieures seront remises à la vente en 2019. L’ONF adressera au début de chaque trimestre la liste des coupes antérieures invendues, par voie numérique, à l’ensemble des acheteurs bois. Ceux-ci devront adresser leurs propositions avant le terme du second mois de chaque trimestre. L’ONF s’engage à fournir, en forêt domaniale, une réponse aux acheteurs, dans le 3e mois (offres retenues et non retenues). Cette année verra une évolution du système de vente informatisé qui permettra aux acheteurs de faire leurs offres en salle de vente ou depuis l’extérieur dans le cadre de ventes de gré à gré par soumissions. Les invendus découlant de ces ventes seront soit intégrés à la liste des invendus mise en place dans le cadre de la charte soit traités sur les contrats de bois façonnés signés avec les clients de l’ONF.
Les signataires s’engagent dans une gouvernance partagée de cette démarche qui devrait permettre un meilleur suivi des volumes de bois vendus.

Photo : Olivier Rousset, directeur territorial de l’ONF Midi-Méditerranée, et Pierre Sanguinet, président de l’Union régionale Occitanie de la Fédération nationale du bois, ont signé la charte pour la ressource.

Retrouver cet article dans la revue "Le Bois International" n°9 -Edition Rouge- du 2 et 9 mars 2019

Partager ce contenu