L’association VDMA colle à ses objectifs de croissance

 27/03/2019

  Actualités , Entreprises

L’association VDMA colle à ses objectifs de croissance

L’association de constructeurs de machines pour le travail du bois appartenant à l’association allemande de l’industrie d’ingénierie mécanique (VDMA), basée à Francfort, a réalisé en 2018 les 8% de croissance en matière de production prévus en octobre 2017. L’industrie allemande dédiée à la construction de machines à bois a ainsi augmenté sa production d’un montant de 3,18 milliards d’euros en 2017 à 3,43 milliards d’euros sur l’ensemble de l’année 2018.

L’industrie allemande de construction de machines à bois a augmenté sa production d’environ 10% sur les neuf premiers mois de l’année dernière, un taux similaire à celui enregistré en 2017.
Les exportations allemandes de machines à bois ont augmenté de 3,6% pour atteindre environ 1,7 milliard à la fin septembre 2018, d’après les chiffres fournis par l’Office fédéral allemand de statistiques. La VDMA, en se basant sur ces chiffres, prévoit un montant total des exportations qui devrait atteindre 2,42 milliards d’euros sur l’ensemble de l’année 2018, ce qui correspond à un taux de croissance d’environ 3%.
Sur les neuf premiers mois, les exportations au niveau du marché européen ont connu une hausse de près de 4,7%, pour atteindre un montant d’environ 980 millions d’euros. Les expéditions vers la Pologne ont connu une croissance relativement forte, de même que celles vers l’Italie, en voie d’amélioration, cependant que les livraisons de machines à bois vers la France ont enregistré une légère baisse, et que celles à destination du Royaume-Uni ont continué de chuter.
Les exportations vers les Etats-Unis ont fait un nouveau bond de 20,2% pour atteindre 273 millions d’euros, du fait notamment de plusieurs projets significatifs en matière de production de panneaux. Cette augmentation des exportations allemandes vers le continent américain, qui dure depuis déjà neuf ans à un rythme moyen de + 23%, devrait néanmoins se tasser, selon les prévisions de la VDMA. Le taux de croissance élevé des exportations allemandes en direction de l’Asie enregistré durant les années précédentes ne s’est pas vérifié sur les neuf premiers mois de l’année 2018, avec un taux de -6,5%, pour un volume total de 348 millions. Le marché chinois, de l’avis de la VDMA, devrait également connaître une baisse, étant d’ores et déjà affecté par une activité ralentie concernant le secteur de la construction, qui se répercute sur son industrie du bois d’une manière générale. Certains projets d’investissements, en outre, commencent à être transférés dans d’autres pays asiatiques. Les exportations allemandes en direction de l’Amérique latine ont quant à elles diminué de 7,4% (pour un montant de 59 millions d’euros), tandis que celle vers l’Océanie ont chuté de 23,6% (pour un total de 21 millions d’euros). Par contraste, les exportations vers l’Afrique ont bondi de 39,5% (pour un montant de 16 millions d’euros).

Retrouver cet article dans la revue "Le Bois International" n°11 -Edition Rouge- du 23 mars 2019

Partager ce contenu